dimanche, mars 3, 2024
HomeBien choisir son matériel de kinésithérapieInstallation cabinet d'ostéopathie

Installation cabinet d’ostéopathie

A peine sorti de l’école, le jeune ostéopathe va se lancer et créer son premier cabinet d’ostéopathie ou envisager une autre façon de gérer son début de carrière. Retrouvez tous nos conseils pour la réussite de votre première installation : équipement ostéo, bonnes pratiques, démarches administratives et études de marché… Profitez de nos conseils supplémentaire sur l’achat de table de massage ostéo ou huile de massage.

La profession d’ostéopathe étant de plus en plus reconnue, le nombre de praticien augmente chaque année et de plus en plus de français se rendent en cabinet d’ostéopathie. L’ostéopathe peut se lancer selon différents modes d’exercice : en cabinet d’ostéopathie, en collaboration libérale avec contrat en les parties (limite les frais d’installation, au moins en termes de local et éventuellement partage du matériel de kinésithérapie et équipements ostéo et permet de bénéficier d’une patientèle déjà constituée) ou le remplacement (solution transitoire la plupart du temps).

1- Zone d’installation / Lieu d’implantation du cabinet d’ostéopathie

Il est communément admis qu’une première installation en zone d’activité urbaine est plus difficile et qu’il faut mieux viser les zones périurbaines ou rurales. A dire vrai, l’environnement urbain propose un potentiel plus important à terme mais impose une concurrence plus rude dans les premières années.
Il est donc important de mesurer dans un premier temps les données quantitatives du milieu : accessibilité (parking, voies d’accès), démographie : nombre d’habitants, nombre d’ostéopathes et kinésithérapeutes en activité (listing DDASS) sur le secteur. Ensuite, les données qualitatives permettent d’affiner son étude : niveau socio économique de la patientèle, pyramide des âges…
Un outil public est mis à disposition pour évaluer le potentiel de son installation : http://creation-entreprise.insee.fr/

Attention à ne pas voir trop grand trop vite : l’un des facteurs de calcul de la taxe professionnelle étant la superficie du cabinet ainsi que les investissements, la taxe communale ou les effectifs.

On note une moyenne de 8 ostéopathes pour 10 000 habitants aujourd’hui en France.

2- Aménagement du cabinet d’ostéopathie :

De part la nature même de son activité future, l’ostéopathe va devoir non seulement choisir ou mettre son local d’activité en conformité avec les normes en vigueur, mais il va devoir aussi penser à ne optimisation de l’accessibilité du cabinet et des différentes pièces (salle d’attente, espace de consultation, toilettes…) pour des patients handicapés et ou âgés.
Une isolation sonore correcte doit assurer la confidentialité des consultations et actes. Une salle d’attente confortable et une décoration neutre pourra assurer une meilleur fidélisation de la patientèle. De même du matériel pédagogiques ou modèles anatomiques peuvent faire des éléments de décoration et des supports pour vos explications.

L’hygiène et le rangement du cabinet d’ostéopathie est un point important que ce soit pour le bien être de l’ostéopathe ou le confort du patient. L’installation d’un lavabo dans l’espace de consultation sera à cet effet pratique.

Pensez à la sécurité de votre cabinet d’ostéopathie avec les détecteurs de fumée et autres fournitures de cabinet médical.

3- Matériel d’ostéopathie :

Table cabinet d'osthéopatie

Les équipements de massage et rééducation utilisés par l’ostéopathes sont relativement diversifiés. On notera pour l’essentiel la table de massage. La table de massage est l’élément central de l’espace de consultation ostéo. La table de massage peut être fixe ou électrique de préférence (pour une meilleure accessibilité du patient). L’ostéopathe pratiquant le massage crânien, il est important pour lui de s’équiper spécifiquement d’une table de massage ostéopathique avec trou visage et ouverture de la têtière + accoudoirs.

Les coussins de massage ou coussins de kinésithérapie pour utiliser sur la table de massage électrique ou au sol afin de faciliter les postures des patients. Ces coussins peuvent prendre différentes formes et doivent être nettoyés et éventuellement désinfectés avec des produits d’hygiène médicale dédiés.

Les accessoires de gymnastique ou de pouliethérapie (sangles) pour le travail de posture.

Les fournitures pour le massage professionnel de l’ostéopathe : huile de massage, crème de massage, gel de massage… Les huiles de massage peuvent être parfumées ou non et proposant des facultés supplémentaires (cryothérapie, thermothérapie, etc…).

4- Démarches administratives :

Premièrement : s’inscrire au CFE. Le numéro Adeli est obtenu auprès de la DDASS.

Pensez à souscrire les assurances pour votre local + matériel d’ostéopathie (assurance multirisques professionnelle + éventuellement une assurance perte d’exploitation en cas de problème personnel).
Une assurance en RCP (responsabilité civile professionnelle) permet d’autre part de se couvrir en cas de litige avec un patient. Dans le cas d’une souscription à ce type d’assurance, veillez bien à la rédaction du contrat et à ce qui est couvert.

De même faire appel à une AGA (association de gestion agréée) pour la comptabilité du cabinet d’ostéopathie est conseillée afin de vous faire aider, au moins pour les premières années d’exercice.

Il ne vous reste plus qu’à vous faire connaitre de vos confrères, commerçants voisins et professionnels de santé de l’agglomération ! La création d’un site Internet et la publication d’annonces dans la presse sont des soutiens intéressants.

Enfin, il existe des associations et regroupements d’ostéopathes (se renseigner auprès du ROF).

RELATED ARTICLES

Derniers articles